AccueilEntrepriseAirbus serait obligé de délocaliser sa production du Royaume-Uni en cas de non-respect de ses exigences

Airbus serait obligé de délocaliser sa production du Royaume-Uni en cas de non-respect de ses exigences

Le PDG d’Airbus, Fabrice Brégier a expliqué dans le Sunday Times que son entreprise pourrait être amenée à déplacer une partie de sa production de la Grande Bretagne si certaines de ses exigences n’étaient pas respectées.

L’avionneur a annoncé qu’il décentraliserait une partie de la production de ces récents avions de la Grande Bretagne si certaines de ses exigences concernant la libre circulation de son personnel et les barrières douanières n’étaient pas respectées pendant les pourparlers sur le Brexit. Le Royaume-Uni doit entamer les négociations du Brexit avec l’Union européenne le 19 juin.

Absence de droits de douane

D’après Fabrice Brégier, les décisions qui sortiront des pourparlers donneraient la possibilité aux travailleurs d’Airbus venant de plusieurs pays d’entrer sans difficulté au Royaume-Uni, certifier la suppression de droits de douane sur les constituants des avions et le maintien de certaines normes réglementaires. Et si ces exigences n’étaient pas respectées, Airbus devrait délocaliser sa production du Royaume-Uni a déclaré, le dirigeant.

« Pour produire les nouveaux avions, il n’est pas difficile de trouver une autre usine dans le monde. Nous n’aurons de mal à recevoir des propositions » a lancé le PDG d’Airbus dont les propos ont été rapportés par le Sunday Times. « Nous ne souhaitons pas partir de la Grande-Bretagne, à condition que les conditions nécessaires au travail dans un environnement intégré soit respectées », poursuit-il. Actuellement, l’avionneur emploi plus de 10 000 salariés dans deux usines britanniques.