AccueilBrexit : le monde de la finance imagine le résultat du référendum

Brexit : le monde de la finance imagine le résultat du référendum

Ce jeudi 23 juin, les britanniques vont participer au référendum pour voter sur le maintien ou la sortie de leur pays de l’UE. Mais les résultats de ce référendum ne seraient pas sans conséquence pour l’économie. Et le secteur économique essaie d’imaginer le scénario. Devant une grand établissement bancaire français implanté dans le quartier des affaires de la capitale britannique, Antoine affiche son inquiétude et s’interroge sur le Brexit. « Nous sommes très stressés et nous attendons les résultats impatiemment. Les retombées sur le long terme pourraient être désastreuses » ajoute-t-il.

Ce dernier travaille dans la City depuis plusieurs années et entre le 23 et 24 juin, sa banque ne fermera pas. « Nous travaillons sur les marchés financiers, nous devançons une grande chute de la livre si le brexit avait lieu. Déjà une baisse des investissements avait été notée. C’est comme si nous entrons dans un monde inconnu et l’avenir peut se révéler complexe » avoue-t-il.

Un autre employé de la banque Goldman Sachs indique que son PDG lui a avoué que si e brexit avait lieux, plusieurs emplois allaient être supprimés. « Il craint de perdre son travail ou d’être obligé d’aller dans un autre pays car une partie importante de son argent serait transférée dans un pays étranger. Le monde la finance en majorité craignant pour son avenir va voter pour le maintien dans l’UE ».

Mark Bolleat, administrateur de la City a avoué qu’il yaurait plusieurs entreprises qui partiraient de Londres. « Une partie des pertes enregistrées par la ville, pourrait migrer vers l’Amerique, Dublin, Singapour, ou encore au Luxembourg » explique-t-il. Si les britannique votaient pour la sortie de l’UE, il ne sera pas facile de faire une évaluation des pertes, mais l’inquiétude demeure importante.