AccueilMédiasCanal+ lance et son offre de mini-séries payantes dédiée aux mobiles

Canal+ lance et son offre de mini-séries payantes dédiée aux mobiles

Vendredi, Canal+ va lancer son application Studio+, un bouquet consacré aux séries courtes uniquement disponible sur mobile et adressée surtout des jeunes, de moins en moins rares devant la télévision.

Le bouquet comprendra 15 séries pour 4,99 euros par mois sans engagement, d’après une annonce faite jeudi par Dominique Delport, président de Vivendi Content. Comportant dix épisodes d’une durée de dix minutes, ces séries lisibles en mode hors ligne auraient une durée correspondant aux temps de trajet en transports en commun.

Canal+ qui veut reconquérir ses abonnés après une chute vertigineuse de ces derniers veut s’attaquer à ces personnes ennuyées par la télévision surtout les jeunes. Ces spectateurs pourront donc prendre un abonnement pour suivre ces séries sur mobile. Cette offre sera aussi ouverte aux abonnés Canal+ qui débourseront 1,99 euro par mois.

Parmi les programmes vous aurez des séries de science-fiction, des séries d’action, de la comédie française, des films romantiques et autres…

La chaîne câblée a aussi promis d’ajouter une série par semaine ce qui fera 25 séries et 25 acquisitions par années. Mais ce bouquet contiendra aussi des documentaires. En investissant 35 millions d’euros par an pour 2016 et 2017et plusieurs séries traduites en six langues, Studio+ compte montrer de quoi le groupe Vivendi est capable.

Studio+ a déjà commencé à fonctionner au Brésil via l’opérateur mobile Telefonica et déjà adoptée par 20.000 abonnés depuis le mois d’octobre. L’application devrait aussi bientôt arriver dans d’autres états d’Amérique latine, d’Europe, comme l’Italie, ainsi qu’en Amérique du Nord.

L’application a été créé par Watchever, la succursale allemande de vidéo à la demande appartenant au groupe Vivendi, qui devra d’ailleurs bientôt fermer ses portes en fin d’année.

« Les consommateurs paient d’habitude sur mobile. Nous voulons que ce soit la même chose pour les séries » a précisé Dominique Delport en parlant de Gameloft, la filiale de Vivendi chargée de développer les jeux mobiles gratuits et payants.

A part Vivendi, il y a d’autres applications qui pourraient se lancer sur ce marché qui promet des bénéfices. Parmi ces entreprises vous avez Deezer et Allociné qui comptent lancer Blackpills, avec l’appui de Xavier Niel. Pour l’instant, Canal+ n’a donné aucun chiffre de vente pour l’application, mais il propose des offres d’opérateurs Orange et Bouygues Telecom qui pourraient intervenir à partir de 2017.