AccueilFocus sur l’actualité économique à part le Brexit

Focus sur l’actualité économique à part le Brexit

Actuellement l’actualité économique est dominée par le Brexit, mais qu’en est-il des autres actualités auxquelles on ne s’est pas penché ?

Pour commencer, il y a l’économie française qui se porte nettement mieux. Et tout se conforme avec la croissance qui a s’est établie à un taux de +0,6% d’après les nouveaux chiffres dévoilés par l’Insee. Et cette fois, on ne dira pas qu’elle a été soutenue par les baisses conjuguées de l’euro, des taux d’intérêt et des cours du pétrole.

La croissance doit son soutien à la consommation et l’investissement. Les revenus des ménages ont connu une hausse de 0,6% au cours de cette période avec une augmentation des salaires de 0,8% et un repli des impôts sur les revenus et le patrimoine avec +0,3%. Par ailleurs, le taux de marge des entreprises a connu une amélioration pour s’établir à un niveau jamais atteint depuis 2008 32,1%.

Les Galeries Lafayette autorisées à ouvrir les dimanches

L’autre bonne nouvelle concerne les Galeries Lafayette Haussmann qui pourront maintenant travailler les dimanches dans le cadre de la Loi Macron, après avoir trouvé un accord. Ce litige qui opposait la direction de l’enseigne et les syndicats a été tranché par la justice permettant donc d’appliquer l’accord social signé le mois passé.

D’après le Figaro, la direction a annoncé qu’elle va recruter 500 vendeurs. Le magasin du boulevard Haussmann juge qu’en ouvrant tous les dimanches cela conduirait vers la création de 1000 postes et l’engendrement de 10% du chiffre d’affaire de plus au final.

De plus, désormais, les autorisations de travailler les dimanches seront accordées par le maire et non par le préfet comme cela se fait dans les autres villes. Ce fut d’ailleurs un des vœux de la maire de Paris, Anne Hidalgo.

Le chômage recule pour un troisième mois consécutif

Ayant baissé en mars et en avril, on s’attend encore à voir le taux du chômage baisser une fois de plus d’après l’Insee. Si l’annonce venait à devenir une réalité, avec le dévoilement des chiffres ce serait une première car cela n’est plus jamais arrivé depuis 5 ans. D’après les derniers chiffres de l’institut de la statistique le taux de chômage pourrait baisser de 0,4 point à partir de la fin de l’année 2016 et se fixer à 9,5% de la population travailleuse en métropole.