AccueilFusion entre GML Investissement et IBL : une nouvelle entité à la Bourse ce 14 juillet

Fusion entre GML Investissement et IBL : une nouvelle entité à la Bourse ce 14 juillet

La fusion s’est réalisée en douceur, sans opposition des actionnaires minoritaires, convaincus par la stratégie d’Arnaud Lagesse. Elle a donné le jour à IBL Ltd et va permettre des économies et des synergies.

GML Investissement, l’une des deux holdings du groupe GML, était actionnaire à hauteur de 48,70% d’IBL, contrôlait son « board » et intégrait donc son chiffre d’affaires dans ses comptes. Les actionnaires minoritaires auront bien sûr droit à des actions, selon les valorisations effectuées, dans la nouvelle entité IBL Ltd qui doit faire son entrée à la Bourse ce 14 juillet.

Judicieusement, l’enseigne IBL, qui jouit d’une forte notoriété à Maurice, a été conservée. Pour GML, il ne s’agit pas d’une opération de croissance externe puisque le chiffre d’affaires d’IBL (405 millions d’euros au 30 juin 2015) était pris en compte et représentait d’ailleurs 56,25% du chiffre d’affaires consolidé du groupe. Il s’agit plutôt d’une restructuration visant à réaliser de sérieuses économies d’échelle en évitant d’avoir deux secrétariats de compagnie, deux services de communication, deux directions des ressources humaines et même deux fondations…

L’objectif est aussi et surtout de générer des synergies d’activités et de stratégies à travers une seule entité plus performante, se développant dans neuf secteurs d’activité : l’agrobusiness, le commerce, la construction, les services financiers, l’hôtellerie, l’innovation (considérée comme une activité à part entière), la logistique et l’immobilier.

Le Français Yann Duchesne, qui avait été recruté en janvier 2016 comme CEO d’IBL, a été désigné comme directeur opérationnel de la nouvelle entité avec le titre de Group CEO-Operations. Ce polytechnicien et diplômé de l’école des Mines, fort d’une longue expérience dans le conseil et le capital-investissement, travaillera directement sous la responsabilité d’Arnaud Lagesse.