AccueilEconomieLe gouvernement ne compte pas appliquer le prélèvement à la source avant 2019

Le gouvernement ne compte pas appliquer le prélèvement à la source avant 2019

Dans une interview accordée au Parisien, le Premier ministre Edouard Philippe annoncé le report de la loi sur le prélèvement à la source, une loi votée dans le cadre de la loi Finance 2017 et qui n’emballe pas vraiment le patronat.

Déjà dans l’entre-deux tours, le Président de la République, Emmanuel Macron avait déclaré que le prélèvement à la source ne serait pas appliqué en 2018 comme cela était prévu au départ.

« Il s’agit surtout d’une bonne réforme. Pour l’argent des français et les recettes de l’État, je ne veux pas lancer cette réforme sans être convaincu que les choses se passeront bien d’un point de vue technique. Nous allons nous servir de l’année en cours pour nous assurer que le système sera efficace et simple pour les employeurs et surtout pour les petites entreprises », indique, le chef du gouvernement qui répondait aux questions du quotidien.

Essai dans des entreprises volontaires

Le Chef du gouvernement a indiqué qu’à partir du mois de juillet au mois de septembre, le système sera essayé dans différentes entreprises volontaires.
« Ces tests seront audités afin de vérifier que le système est opérationnel ». Un audit qui sera réalisé par une équipe de l’Inspection générale des finances et un cabinet indépendant d’après, le ministère de l’Action et des Comptes publics.

« Les systèmes concernant l’année de transition seront transcrits d’un an et les méthodes d’impositions pour 2018 ne seront pas modifiés par rapport à celles actuellement appliquées en 2017 » a indiqué le ministère dans un communiqué.

Grâce au prélèvement à la source, l’impôt est réuni l’année où le revenu est versé et non l’année d’après, comme cela se fait actuellement.