AccueilEconomieRachat de credit : des taux imbatables

Rachat de credit : des taux imbatables

2017 est déjà lancé que les offres de rachats de crédits fleurissement en ligne et dans les agences, proposant des taux toujours plus bas.
Nous vous en parlions il y a quelques jours, c’est le moment de se penser davantage sur la question avec des calculs concrets.

Simulation gratuite


Comment fonctionne le rachat de crédit ?

Lorsque vous effectuez une demande de rachat de crédit, l’organisme qui rachète votre crédit va étudier vos mensualités ainsi que la durée restante de vos crédits. En fonction de votre profil, l’organisme donne suite ou non à votre demande.

Dès lors, le spécialiste va vous faire une proposition de rachat de crédit en vous proposant de tout racheter (ils soldent tout vos crédits auprès de vos créanciers), et vous propose de nouvelles mensualités. Les mensualités sont généralement beaucoup moins importantes que vos mensualités actuelles.

Exemple de rachat de crédit

Vous avez 3 mensualités :

  • 400€ crédit auto avec 12 mensualités à venir
  • 100€ crédit consommation avec 18 mensualités à venir
  • 300€ crédit travaux avec 24 mensualités à venir

Soit 800€ de mensualités pour un total restant à payer de 13800€

L’organisme va tout racheter, et vous proposer des mensualités de 600€ sur une durée de 24 mois. Soit un total restant à payer de 14400€.

Pourquoi le rachat de crédit est pertinent en 2017 ?

Depuis début Janvier, on observe une baisse significative des taux d’intérêts des crédits, ainsi opter pour un rachat de crédit vous permet de diminuer vos mensualité tout en augmentant que très peu vos total restant à payer. Par comparaison, en 2016, si l’on reprend l’exemple précèdent, vous auriez eu un total restant à payer d’environ 16.000€.

Ainsi, les taux bas proposés par les banques et les organismes de crédit doivent vous inciter à effectuer des demandes en ligne. En effet, chaque demande n’est pas contractuelle et ne vous engage en rien. Vous pouvez ainsi obtenir différentes propositions, sans vous engager. Alors faites jouer la concurrence.