AccueilLe Royaume-Uni divisé sur la question du Brexit après les résultats

Le Royaume-Uni divisé sur la question du Brexit après les résultats

Après le Brexit, le Royaume-Uni ne parvient pas à s’entendre avec l’Ecosse qui est prêt à travailler seul et des pros européens nerveux sans oublier la pression que lui fait l’UE sur les procédures concernant la sortie de l’UE.

Les britanniques ont lancé en ligne une pétition à l’endroit du Parlement anglais afin de demander l’organisation d’un second référendum. Vers la fin de l’après-midi, le nombre signature avait atteint les 2 millions après l’annonce des résultats favorables au Brexit (51,9%).

De son côté l’Ecosse par l’intermédiaire de sa Première ministre Nicola Sturgeon a indiqué que son gouvernement voulait entamer des « pourparlers immédiats » avec la commission de l’UE afin de « protéger sa place dans l’UE ». En fait, l’Ecosse faisait partie des membres du Royaume-Uni a avoir voté pour le maintien dans l’UE avec 62% de voix.

Mme Sturgeon a indiqué à la sortie d’une réunion qu’elle préparait avec les membres de son gouvernement, des fondements légaux pour l’organisation d’un second référendum sur l’indépendance.
D’ailleurs un sondage de l’institut Panelbase pour le Sunday Times réalisé vendredi et samedi, 52% des Ecossais souhaitent quitter le Royaume-Uni alors que 48% d’entre eux souhaitent rester dans le Royaume-Uni.

Le précédent référendum sur l’indépendance organisé par l’Ecosse en 2014 s’était soldé par une victoire pour le maintien au sein du Royaume-Uni (55%) contre 45% pour la sortie. Quant à Londres, certains, très en colère réclament l’indépendance de la capitale, alors qu’elle a amplement voté pour le maintien dans l’UE.

Lindsey Bret, secrétaire vivant à Londres a été secouée par le Brexit « je suis très inquiète et j’ai peur pour l’avenir de mes enfants » a-t-elle déclaré à l’AFP. « Quelles formes de relations allons-nous entretenir désormais avec l’Europe ou le monde ? » s’interrogeait-telle. ?

Quant à ceux qui ont voté pour l’UE s’en prennent à leurs ainés sur les réseaux sociaux avec des hashtag constant sur Twitter. Les partisans du Brexit quant à eux continuent à jubiler après la victoire pour la sortie de L’UE.