AccueilEntrepriseTati : les offres de reprises seront déposées le mardi 23 mai

Tati : les offres de reprises seront déposées le mardi 23 mai

Candidats à la reprise des magasins d’Agora Distribution, les candidats vont présenter de nouvelles offres d’ici le 23 mai.

De nouvelles offres seront présentées par les nouveaux candidats à la reprise des magasins d’Agora Distribution

Pour les salariés de Tati, le gouvernement doit faire pression sur le groupe Eram, qui a été mise en redressement judiciaire depuis le début du mois afin de gérer financièrement le départ des travailleurs des magasins qui ne seront pas gardés.

Ce lundi, des représentants syndicaux de la CGT-CFDT-UNSA ont été reçus, par la ministre du travail, Muriel Pénicaud. Mais dans la journée, le groupe a affiché son désaccord par rapport au financement des licenciements « stipulant qu’il ne dispose pas des moyens nécessaires pour le faire ».

Des sommes pas assez élevées

Actuellement, plusieurs salariés d’Agora Distribution (environ 200 sur les 1500) seraient licenciés après la procédure judiciaire, alors qu’ils étaient sous contrat à durée indéterminée.

Mais le PDG du groupe Gifi a annoncé vouloir reprendre le contrôle de près de vingt magasins en plus des 110 qu’il avait déjà choisi précédemment. Un autre repreneur composé de Stokomani, La Foir’Fouille, Centrakor et Maxi Bazar voudrait reprendre 20 magasins et environ cent salariés » supplémentaires. Ce qui se rapporterait à 110 magasins et 1 150 salariés.

Quant à l’enseigne Babou elle serait prête à reprendre le contrôle de 6 magasins uniquement en région parisienne. Globalement, Gifi et le consortium Stokomani, La Foir’Fouille, Centrakor et Maxi Bazar seraient prêts à injecter chacun 5,4 millions et 11 millions d’euros. Mais pour la maison mère de Tati, ce sont des montants moins disant comparé aux actifs que possède Agora Distribution dont l’estimation est de 140 millions d’euros, indique M. Rességuier.