AccueilThierry Weinberg analyse les enjeux du courtage en assurance pour PME et TPE

Thierry Weinberg analyse les enjeux du courtage en assurance pour PME et TPE

Thierry Weinberg : « Le courtage en assurance, la solution pour les PME et TPE »

Souvent délaissée par les patrons de TPE, la mise en place de prestations d’assurances est pourtant primordiale. Encore faut-il savoir décrypter les offres disponibles chez les assureurs…

Depuis le 1er janvier 2016, la généralisation de la complémentaire santé dans toutes les entreprises a débuté. Si cette mesure n’a été qu’une formalité pour la majorité des PME et des grands groupes, qui avaient avant cette date un taux d’équipement en contrats collectifs déjà supérieur à 70 %, les très petites entreprises ont, elles, eu du mal à se conformer à la nouvelle loi. La faute à un retard évident. En effet, indique le quotidien Les Echos, « dans les entreprises de moins de 5 salariés, le taux d’équipement pourrait être inférieur à 20 %, selon certains acteurs du secteur. » Et pour cause, le fossé entre TPE et multinationales se creuse. « Les grandes entreprises de plusieurs milliers de salariés vont pouvoir négocier les contrats mais pas les petites structures artisanales », explique ainsi Pierre Burban, secrétaire général de l’Union professionnelle artisanale (UPA).

 

« La compétitivité passe par la réduction des coûts des assurances santé » selon Thierry Weinberg

Ce sont ces négociations qui ont ralenti le processus en fin d’année 2015. Selon Thierry Weinberg, fondateur de DoubleV Assurance, il existe des écarts de prix « d’au moins 20 % entre la couverture d’un salarié d’un grand groupe et celle d’un salarié travaillant pour une TPE. » Et si c’est le cas de la complémentaire santé, ces écarts touchent également les contrats d’assurances classiques relatifs à la prévoyance, aux frais de santé et à la retraite. Pourtant, assure Thierry Weinberg, ce poste représente un véritable potentiel d’économies. « Dans un contexte d’entrepreneuriat, la compétitivité passe aussi par la réduction des coûts des assurances santé », affirme le fondateur de DoubleV Assurance, qui rappelle que « des offres santé dédiées aux créateurs d’entreprise existent. » Mais trouver le meilleur tarif peut ressembler à un parcours du combattant.

En France, les potentiels entrepreneurs sont frileux à l’idée de se lancer dans l’aventure de l’entrepreneuriat : selon un sondage Opinionway pour Weebly, les obstacles principaux à la création d’entreprise en France sont, pour 44 % des sondés, liés à l’aspect financier et au risque. Mais il est difficile pour un créateur d’entreprise de dégager du temps pour s’atteler à la problématique de l’assurance santé. La loi ne prévoit pour le moment aucune sanction pour les entreprises n’ayant pas mis en place la mutuelle d’entreprise obligatoire dans les temps. Mais un salarié qui aurait un accident pourrait se retourner contre la société fautive. Or, rappelle Thierry Weinberg, « seules 35% des TPE et PME sont assurées en matière de responsabilité civile. » Le poste assurance est donc important, mais nécessite de s’y connaître.

Philippe Delcroix : « Il existe une multitude d’offres différentes selon le secteur d’activité »

Des sociétés comme DoubleV Assurance, il en existe plusieurs. Leur rôle permet aux entrepreneurs, qui ne sont bien souvent pas conscients des risques qu’ils courent, d’évaluer précisément leurs besoins. Un bon courtier en assurance permet surtout, grâce à un pouvoir de négociation auprès des assureurs, des tarifs justes. Et dans la multitudes d’offres, il est également l’interlocuteur parfait pour trouver la solution adaptée. « Il s’agit, pour une entreprise, de trouver l’offre qui lui convient selon son secteur d’activité, et il en existe une multitude », résume Philippe Delcroix, courtier en assurance. Confirmation de Thierry Weinberg : « Chaque assureur peut avoir un créneau particulier : on n’assure pas de la même façon un ouvrier qu’une secrétaire. » D’autant que la gestion des régimes mis en place incombe généralement au courtier. De quoi, pour les entrepreneurs, gagner du temps pour se concentrer sur leur activité principale : le développement de leur entreprise.